Séquence 3 : Animation pour les 11-14 ans

 

Objectifs de la séance

  • Je découvre que le groupe n’a pas toujours raison et qu’il peut être manipulé.
  • Je découvre et j’apprends à identifier les influences que je subis et j’essaie de trouver le chemin de ma liberté.

Jean 19.1-16 : La foule réclame la mort de Jésus

Jésus se retrouve face à une foule en furie qui hurle, crie, tempête pour exiger sa mort. Une semaine avant, elle l’acclamait comme un roi à son entrée à Jérusalem monté sur un âne (cf. Matthieu 21.1-11). Que s’est-il passé pour qu’elle veuille lyncher celui qu’elle vénérait il y a juste quelques jours encore ? Qu’est-ce qui a bien pu lui “retourner la tête”, lui faire changer d’avis à ce point pour qu’elle veuille maintenant le voir mourir ? Bien pire, la foule en est même venue à préférer relâcher le brigand Barabbas (cf. Matthieu 27.11-26) que de laisser la vie sauve à Jésus ! Il faut mener l’enquête pour retrouver les motivations de sa condamnation à mort.

Cette histoire donne l’occasion de réfléchir à ce qui a bien pu façonner la décision de la foule. Est-ce une décision libre et mûrement réfléchie ? Est-ce une condamnation juste après un procès équitable ? Ou est-ce un lynchage public ? Qui a intérêt à cette décision ? Qui décide en fin de compte ? N’est-ce pas le fruit d’une manipulation de la foule pour des raisons politiques ou religieuses ?

Ponce Pilate le gouverneur romain, est-il le seul à détenir l’autorité politique, le seul habilité à prendre la décision de condamner un homme à mort ? Jésus est-il condamné à mort pour un motif politique comme “roi des juifs” qui contesterait l’autorité de Rome ou comme agitateur révolutionnaire cherchant à provoquer un soulèvement populaire contre Rome ?

Les pharisiens et les autres autorités juives donnent des arguments religieux à sa condamnation : Jésus se serait “fait” Fils de Dieu ? D’abord il faudrait trouver un texte dans la loi juive (dans l’Ancien Testament) qui interdit à un homme de se prétendre fils de Dieu (cf. par exemple le Ps 2 qui donne le titre de Fils de Dieu au Roi David lors de son intronisation royale). Ensuite il faudrait prouver la véracité de cette accusation : est-ce qu’il y a un passage de l’évangile où Jésus se “fait” fils de Dieu (cf. le Prologue de Jean 1.1-14 qui déclare que Jésus est Dieu AVANT même la création du monde) ?

Qui a poussé la foule dans cette direction ? Cette question des motivations d’une mise à mort se retrouve à peu près dans les mêmes termes que lors de l’assassinat du roi Henri IV par Ravaillac : motifs politiques ? religieux ? fanatisme ? manipulation ?

 

Accroche 

 Pour découvrir le texte biblique, donner aux enfants les versets dans le désordre, reconstituer l’histoire dans sa chronologie et la lire.

Pour imprimer le texte biblique : http://www.la-bible.net

 

 Discussion

Analyser les différentes étapes qui ont amené à l’arrestation, au jugement et à la condamnation de Jésus : qui a pris la décision, (les Romains, les chefs juifs ou la foule ?) est ce que quelqu’un est manipulé ? si oui comment ? comment Pilate essaie-t-il de résister à la pression de la foule ? quels arguments sont développés par ceux qui veulent la mort de Jésus ?

Pouvez-vous trouver des exemples dans l’actualité de situations similaires (sans forcément aller jusqu’à la mort).

Qui vous informe de ce qui se passe autour de vous ? Comment être sûr que c’est la vérité ?

Identifiez ce qui vous touche personnellement dans un film ou l’actualité par exemple et expliquez pourquoi. Y a-t-il des films ou des émissions de télévision que vous refusez de voir ? Des évènements qui vous ont marqué ? L’intérêt consiste à faire prendre conscience de ce qui m’influence et notamment le pouvoir des images.

L’animateur veillera à valoriser dans la discussion la nécessité d’apprendre à penser par soi-même, savoir résister aux méthodes de manipulations utilisées par les professionnels des médias, de la publicité, de la politique … savoir dire non aux autres, et à oser exprimer ses convictions…même à contre-courant…

Être témoin 

Demander aux enfants de raconter une situation au cours de laquelle ils ont ressenti la pression du groupe (copains de la classe, club de sport, famille…) et la difficulté de s’en démarquer. Il est nécessaire que l’animateur ose témoigner de son vécu personnel sur ce thème notamment sur la difficulté d’oser dire sa foi chrétienne dans une société sécularisée.

 

Vidéo pour faire réfléchir

Vous pouvez regarder le début de la vidéo pour donner envie aux jeunes de la visionner entière chez eux plus tard car elle est un peu longue (presque 1h). « Les techniques de la manipulation, tous manipulés »

 

Animation : mettre en scène le procès des responsables de la mort de Jésus

Recréer un tribunal en répartissant les rôles entre les enfants : les juges, les avocats, les témoins, les experts, les accusés pour répondre à la question : « Qui est responsable de la condamnation à mort de Jésus ? »

–        Accusés : Ponce Pilate, les chefs des juifs, la foule

–        Texte biblique : Jean 19.1-16

–        Temps de préparation avec le texte biblique (1/2 heure)

–        Temps de plaidoiries (5 mn pour chaque partie : défense et accusation)

–        Temps du jugement (10 mn)

–        Discussion : l’enjeu consiste à faire prendre conscience aux enfants de la dilution des responsabilités, chacun essayant de faire porter le chapeau à l’autre

Activité : création d’un logographe

Trouver un ou plusieurs mots clés dans le texte et les illustrer en collant des lettres et décorer l’affiche pour illustrer le ou les mots choisis. Là où les affiches pourront être exposées et expliquées par les jeunes lors d’un culte. Explications avec le lien ci-dessous :

http://www.kt42.fr/2016/06/creer-un-logographe-panneau.html 

 

Ravaillac a assassiné le « bon roi » Henri IV

 Il est possible de retrouver ce récit :

 

Animation : Cluedo

        Petit voyage dans le passé… Une personne proche de Henri IV vient et demande au groupe de l’aider pour découvrir qui est le meurtrier du roi ? Par qui ? Il donne trois noms de suspects …

  • Par Ravaillac avec un couteau car il pense que Henri IV est contre le pape
  • Par Catherine de Médicis avec un chandelier car elle est jalouse du pouvoir
  • Par Marie de Médicis avec une flûte car elle sait que son mari s’est marié avec elle que par intérêt.

Il donne la feuille de route à trois équipes constituées:

Cluedo fiche personnages tableau 1Cluedo fiche personnages tableau 2Cluedo fiche personnages tableau 3Cluedo fiche personnages 1

  • Ravaillac – Catherine de Médicis – Marie de Médicis
  • Catherine de Médicis – Marie de Médicis – Ravaillac
  • Marie de Médicis – Ravaillac – Catherine de Médicis

Chaque groupe commence à aller voir son premier personnage et doit rester 5 minutes avant d’aller rencontrer son second et son troisième personnage.

À la fin des rencontres, les 3 équipes se retrouvent dans une pièce pour échanger à propos de leurs rencontres et pour décider ensemble qui est meurtrier.

Discussion autour des réponses, et l’ami d’Henri IV leur demande de trouver une enveloppe dans un endroit défini avec la réponse à l’intérieur … (Par Ravaillac avec un couteau car il pense que Henri IV est contre le pape). Un des personnages lui a révélé l’identité du tueur !

 

Faisons le lien (avec le récit de la foule qui exige la mort de Jésus)

 La découverte de l’histoire de l’assassinat de Henri IV par Ravaillac doit être l’occasion d’investir ce qui a été discuté autour du texte biblique (Jean 19.1-16).

On remarquera assez facilement le parallèle des situations : la foule manipulée crée les conditions d’un assassinat politico-religieux, la dispersion de la responsabilité (dans les deux cas, il semble très difficile de dénoncer qui porte la responsabilité d’avoir pris la décision).

Cette discussion sera l’occasion de réfléchir avec les adolescents sur la question de leur liberté de penser, de prendre des décisions, des lieux de manipulation possible, des motivations cachées…qui a intérêt ou est susceptible de chercher à les manipuler ?

 

 Prière

On peut utiliser un support pour aider les catéchumènes à s’exprimer : mettre à disposition des petits papiers avec des mots déjà écrits ou les inscrire sur un dé de prière que chacun lance pour découvrir un mot (ou une expression). Par exemple utiliser les mots : vérité, mensonge, recherche, erreur, étiquette, mort, foi, amour…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s